Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Pascaloup de Savoie
  •  Pascaloup de Savoie
  • : Fenêtre ouverte sur le monde, à plus d'un titre : poésie, sport, maîtrise de l'information...
  • Contact
26 juillet 2021 1 26 /07 /juillet /2021 17:45

 

Le monde semble déterminé

à jeter une enclume à qui le défigure ;

la poésie avance en terrain miné,

sur la pointe d'une plume de revoyure.

 

Repost0
28 mai 2021 5 28 /05 /mai /2021 10:00

 

Dans la coulisse de Saint-Barth, un ami chante

encore : " Noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir ".

Pardonnons-lui ce cyclone.

 

Si les pages n'étaient pas noircies,

il n'y aurait aucun espoir de littérature,

de lecture ; aucun premier roman

 

ne verrait le jour et nous serions, 

aujourd'hui, bien incapables d'allumer...

le feu d'une rencontre précieuse.

 

Repost0
13 mai 2021 4 13 /05 /mai /2021 10:13
René Magritte, 1933, les affinités électives... étouffées dans l'œuf

René Magritte, 1933, les affinités électives... étouffées dans l'œuf

 

Ne me prête pas ta plume,

elle est sous une influence

d'où je ne lis aucune confluence ;

arrête la rivière qui m'allume.

Repost0
7 mai 2021 5 07 /05 /mai /2021 20:47
Définitivement naturel

 

L'enfant Océan peut en témoigner, la plume 

de Jean-Claude Mourlevat est tenue en haute écume.

Elle réussit le prodige de rafraîchir la houppette

d'un hérisson, qui ne se laisse pas abattre en pleine tempête.

 

Repost0
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 09:05
Le sanglot long d'une poésie que l'on abandonne *

 

J'ai entrepris de laisser trace 

d'un pays. Celui de mon cœur. Hélas !

dans ce rêve d'une étreinte au fil de la rivière,

le monde ne relève aucune empreinte familière.

 

* Si cela vous chante de participer au projet du poème le plus long du monde,

intégrant l'insatisfaction " je suis la poésie qui se mord la queue ",

prenez sur les choses de votre vie de quoi gesticuler pour le meilleur.

Repost0