Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Pascaloup de Savoie
  •  Pascaloup de Savoie
  • : Fenêtre ouverte sur le monde, à plus d'un titre : poésie, sport, maîtrise de l'information...
  • Contact
18 octobre 2021 1 18 /10 /octobre /2021 09:22

 

     Source : société nautique de Sanary, février 2012. De son hublot,

le commandant Cousteau aurait dit : " Qui veut encore écrire

à la neige pourra lire la planète."

 

 

Ce livre que tu avais commis,

d'office avec ta nature profonde,

 

à vivre tu le donnes en ami

à un partisan pur de son monde :

 

" Pour Jean-Philippe, qui laisse

une belle empreinte sur le littoral,

 

ces traces qui ne témoignent pas toujours

d'une humanité au bord de l'amer."

 

Repost0
22 août 2021 7 22 /08 /août /2021 09:22

 

Un torchon à aisselles ne regarde 

pas à l'indifférence des écrans.

Une serviette met la table et garde

sous le cloud le silence exubérant.

 

Repost0
26 juillet 2021 1 26 /07 /juillet /2021 17:45

 

Le monde semble déterminé

à jeter une enclume à qui le défigure ;

la poésie avance en terrain miné,

sur la pointe d'une plume de revoyure.

 

Repost0
28 mai 2021 5 28 /05 /mai /2021 10:00

 

Dans la coulisse de Saint-Barth, un ami chante

encore : " Noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir ".

Pardonnons-lui ce cyclone.

 

Si les pages n'étaient pas noircies,

il n'y aurait aucun espoir de littérature,

de lecture ; aucun premier roman

 

ne verrait le jour et nous serions, 

aujourd'hui, bien incapables d'allumer...

le feu d'une rencontre précieuse.

 

Repost0
13 mai 2021 4 13 /05 /mai /2021 10:13
René Magritte, 1933, les affinités électives... étouffées dans l'œuf

René Magritte, 1933, les affinités électives... étouffées dans l'œuf

 

Ne me prête pas ta plume,

elle est sous une influence

d'où je ne lis aucune confluence ;

arrête la rivière qui m'allume.

Repost0