Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Pascaloup de Savoie
  •  Pascaloup de Savoie
  • : Fenêtre ouverte sur le monde, à plus d'un titre : poésie, sport, maîtrise de l'information...
  • Contact
24 février 2024 6 24 /02 /février /2024 16:05
Le premier poème du récit : qu'est-il devenu cet autre malheureux dans le pré ?

Le premier poème du récit : qu'est-il devenu cet autre malheureux dans le pré ?

Rime et scintillement

 

Le Maître des Cieux a fait appeler Jacqueline

dans son halo. Nous savons, toutes et tous

 

ici-haut, que tu fus inlassablement sur Terre

une petite maman immense d'amour.

 

Lors, regarde par la fenêtre du grand vivre :

Pascal a accroché ton étoile dans un joli petit livre.

 

Repost0
10 février 2024 6 10 /02 /février /2024 19:01
Haute couture

 

Quand bien même l'encre

de la nuit serait portée aux nues

par la page blanche,

 

il n'est pas cousu de fil noir

ce livre* à la mémoire de Jacqueline.

 

Il est cousu d'un fil, bleu

comme le sang de son cœur.

 

* Disponible dans deux semaines

dans la librairie de l'éditeur ou à réserver ici

par le canal des commentaires.

Repost0
8 février 2024 4 08 /02 /février /2024 19:35

 

J'ai passé une nuit blanche,

toutes les étoiles étaient allumées.

 

Allongé sur ta planche,

tout éteindre tu dois aimer.

 

 

J'ai passé une nuit blanche,

toutes les étoiles étaient allumées.

 

Allongé sur ta planche,

tout éteindre tu dois aimer.

Repost0
22 janvier 2024 1 22 /01 /janvier /2024 19:14
Crédits photo : Magnus Winbjork, Animal Sentience, Facebook

Crédits photo : Magnus Winbjork, Animal Sentience, Facebook

 

Une cabane au bord du lac Baïkal,

la panthère des neiges est venue 

apposer sa griffe sur les parchemins noirs.

 

Un cerf, volant avec les fées,

touche la lune de ses bois.

 

D'un côté, le parrain des poètes ; de l'autre, la mafia des censeurs : https://www.entreprendre.fr/qui-veut-la-peau-de-sylvain-tesson/

Repost0
14 janvier 2024 7 14 /01 /janvier /2024 11:29
Ce sera fait au plus tard à la Saint-Valentin

 

Un trait de lumière pour un livre

dans l'ombre ; ma petite maman

est revenue s'en plaindre : " J'attends

de ta poésie le faîte de revivre."

 

Repost0