Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Pascaloup de Savoie
  •  Pascaloup de Savoie
  • : Fenêtre ouverte sur le monde, à plus d'un titre : poésie, sport, maîtrise de l'information...
  • Contact
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 18:19
En avant, le Pays emporte les livres avec lui

Les tenants de la barbarie voudraient que l'on

tourne la page de la culture, mais nous sommes

à l'image d'une civilisation qui sait prendre, entre

deux actes de guerre, le temps de la lecture.

 

Demain, par les chemins que la première neige

dissimulera peut-être, nous ne ferons pas mystère

des histoires qui nous donnent un sacré bol d'air.

 

La bibliothèque de Novalaise permettra ainsi

à chacun de reprendre du souffle à son aise.

Repost0
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 17:15
La poudre d'Elskamp...oète

Dans le train pour Liège, j'ai pris sur une boule

d'angoisse de quoi pousser le bouchon aussi

loin que la foule qui ne met pas Max au coin :

 

"A présent ici,

Noue-la ton écharpe,

C'est le vent, la pluie,

Tu n'as plus vingt ans,

 

Tes cheveux sont blancs

Et grise ta barbe,

Et voici la vie

Dont tu te déprends,

 

Plus rien ne t'attend

Dans les jours qui viennent,

Et choses anciennes

Qui ont fait leur temps,

 

Tu portes ton coeur

Et sans te leurrer,

Du jour ou de l'heure

Qui meurt ou qui naît."

 

(Ad Finem, extrait ; recueil

La Chanson de la rue Saint-Paul,

Gallimard / Poésie, 1997.)

 

Repost0
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 13:08
à l'école des sourciers...

à l'école des sourciers...

A des années-lumière de Brassens, les élèves

ont peut-être d'autres cordes à leur arc, mais

la façon qu'ils ont de mener la barque de

l'émancipation mérite que l'on s'attarde sur

la leçon de l'intelligence...

 

C'est ainsi que l'un de ces derniers matins,

devant l'ignorance affichée par certains

à l'égard des livres ou magazines de la

bibliothèque (in the city, il n'y a que la réduction

du temps de trouvaille qui vaille comme silex),

j'en suis venu, face à l'écran de la déconvenue,

à lancer :

 

"Vous n'en avez pas assez de rester

à l'âge des cavernes numériques ?!"

Repost0
23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 13:15
D'une note plaintive au timbre du plaisir

En bas où hurlent les vents,

j'ai rencontré Branwell Brontë.

 

Il a pris sur le temps écourté

de son existence pour me lire

un poème de sa soeur Emily :

 

"And first an hour of mournful musing,

And then a gush of bitter tears,

And then a dreary calm diffusing

Its deadly mist o' er joys and cares ;

 

And then a throb, and then a lightening,

And then a breathing from above,

And then a star in heaven brightening

The star, the glorious star of love.

 

(Ce qui nous donne, traduction faite

par Pierre Leyris :

 

C'est tout d'abord un temps de triste rêverie,

Puis un jaillissement de pleurs amers,

Puis un calme lugubre et son mortel brouillard

Qui s'épand sur joies et soucis ;

 

Puis le coeur qui palpite, puis un allègement,

Puis un souffle venu d'en-haut,

Puis une étoile qui s'allume au firmament,

L'étoile, l'étoile éblouissante de l'amour.)

Repost0
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 22:21

Tractionfr02.jpg

 

Dimanche matin, de 10h à 12h30

sur le marché de Novalaise,

des voitures de légende inviteront

les passants au voyage des mots.

 

Des élèves du collège et les bibliothèques

de la communauté de communes du lac

d'Aiguebelette auront fait le plein d'histoires...

 

On entendra davantage les lecteurs

que le bruit des vieux moteurs.

 

Le voyage de tous les possibles connaîtra

pour nous un sacré dénouement

avec la soirée du 27 mars...

 

En attendant, dévorez le programme

auquel l'avant-pays donne une âme.

Repost0