Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Pascaloup de Savoie
  •  Pascaloup de Savoie
  • : Fenêtre ouverte sur le monde, à plus d'un titre : poésie, sport, maîtrise de l'information...
  • Contact
4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 16:45

 

Nous refusons, à l'école ou partout ailleurs,

d'être pauvres de la langue. Devenons meilleurs,

à l'ombre du soleil qui sait. Faisons preuve d'Elytis.

Repost0
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 15:38
Lecture à voix hautes

Lecture à voix hautes

Par cette canicule qui nous accable,

on peut échapper au grain de sable.

 

Il suffit de se projeter à l'eau (comme nos

petits veinards de cinquième appelés

lundi en classe de lac au Bourget).

 

On peut aussi renoncer à courir,

pour se poser à l'ombre des mots.

 

Et ce n'est pas la littérature d'Amérique

centrale qui nous fera suer.

Repost0
31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 14:47
Les yeux éclos de jeunesse

Au bout de la nuit, je suis allé voir Céline

à la librairie Garin. Elle est la cheville ouvrière

du prix auquel nous participerons en 17/18,

pour le "bien être lecteur" de quatrième.

 

La sélection des livres sera effective à la rentrée.

Grâce au foyer socio-éducatif qui porte plus que jamais

la griffe de la générosité, nous aurons la faculté

de mettre plusieurs lots dans la balance...

 

Commerce équitable toujours, j'ai mis la main

sur un recueil de Thomas Vinau, natif de Toulouse.

Sa poésie respire l'air frais que fait tourner la bête

en dansant sur elle-même :

 

"Un ours qui cherche

se cache n'importe où

derrière les ailes d'abeilles

dans les sabots du vent

dans la viande et l'humus

au fond de ton sourire".

 

(Source pure et dure : Il y a des monstres qui sont très bons,

Le Castor Astral, 2017. Citation de Guillevic en exergue :

"Il y a des monstres qui sont très bons,

Qui s'assoient contre vous les yeux clos de tendresse".)

Repost0
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 11:56
Des piles pour faire face

Des piles pour faire face

En ces jours où la Politique ouvre un nouveau vivre,

Chambéry donne un trentième chapitre à l'amour

des livres.

 

Il y aura bientôt six ans, par la grâce de troisième,

nous avions apporté notre tour d'esprit au Manège.

 

Le froid qui modifie la trajectoire des poissons et Jim

Lamar de retour avaient instauré un climat propice

à l'expression d'une lecture loin d'être novice.

 

 

Repost0
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 07:22
Du cœur et du corps à l'image

Il y a tout juste un mois, une belle équipe

est venue prendre ce que notre collège

veut bien présenter pour l'une de ses tripes.

 

Peut-être avez-vous fait votre marché de livres

en direct le 24. Comme une roue de vélo

qui oublie d'être voilée, notre éclat de lire

dispose désormais du replay pour rayon.

 

Merci de votre appétit et de votre surprise ;

en fait, les personnages à l'écran seront

encore longtemps étonnés par la tournure

de leurs chapitres. En une prise, le titan

de l'identité vient nous hanter : je est un autre.

Repost0