Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Pascaloup de Savoie
  •  Pascaloup de Savoie
  • : Fenêtre ouverte sur le monde, à plus d'un titre : poésie, sport, maîtrise de l'information...
  • Contact
18 avril 2016 1 18 /04 /avril /2016 12:58
cordes sensibles

cordes sensibles

Comme tout un chacun face au temps

qui passe, le courant l'emporte.

 

Et j'ai crié "Christophe !" pour qu'il

tienne encore bon la rampe.

 

Sans le salut de l'artiste, la vie trempe

au milieu des feuilles mortes.

Repost0
9 avril 2016 6 09 /04 /avril /2016 09:15

Pendant ces dernières semaines, nous avons

fait avancer bien des choses, alors c'est justice

que le rituel de la pause ne nous soit pas compté.

 

Une galerie à Londres va pouvoir nous épater ;

peut-être y-aura-t-il des volutes, importées d'une île

où les pierres qui roulent sont désormais tolérées.

 

Soit, comme de coutume nous sommes en congés,

mais comme le chante si bien l'ami Bob Dylan,

les choses ont changé.

 

Celles et ceux qui s'imaginent que l'on peut se charger

de tout en restant étranger(s) au pouvoir oseront même

dire que la nuit est debout.

 

 

 

Repost0
6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 15:40
That's the wonder...
That's the wonder...

Après le cycle des "Chemins de la mémoire"

(pour laquelle nos grands de troisième

tiendront un stand à destination des petits

de CM1 et CM2 le 10 juin à La Bridoire),

 

la roue de la fortune va tourner au CDI

pour l'histoire des arts (dernière édition

orale le 3 juin).

 

Comme nous avons prévu plusieurs parcours,

il y aura du monde au balcon, à commencer

par Roméo et Juliette, qui ont l'autre cour

quelque peu changé de têtes.

 

Sur le coup, j'ai pensé à Thierry Le Luron

qui jetait un four à Alice Sapritch, mais avec Elvis

je me suis vite repris, aussi pur que l'amour est

un délice dont on s'entiche.

 

Repost0
11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 08:14

Rien ne prédestinait George Martin à devenir

producteur d'un groupe de pop-rock,

 

mais sans ses harmonies au top d'une autre

époque quatre garçons de Liverpool auraient

eu plus de mal à sortir du Cavern Club.

 

 

Repost0
29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 22:30

Il y a des êtres qui reçoivent du papier

et qui n'en fichent pas une rame.

 

Il est des personnes qui s'étonnent

d'avoir de la pellicule et qui trouvent

une gravité inédite dans la bascule.

 

Sous le harnais du budget, l'Espace

Malraux a réussi le prodige de faire venir

Philippe Ramette : la photo s'attelle à la

grâce quand voir le feu ne fait pas croire

à l'allumette.

Repost0