Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Pascaloup de Savoie
  •  Pascaloup de Savoie
  • : Fenêtre ouverte sur le monde, à plus d'un titre : poésie, sport, maîtrise de l'information...
  • Contact
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 13:05

Si faire du vélo en Savoie est un privilège,

je n'en ai pas connu le 4 août l'abolition,

 

quand mal même le col de Cochette présenterait

décidément des "pourcentages de matière lasse".

 

Mais il ne s'agissait pas, ce jour-là, de faire machine

arrière, si ce n'est pour se souvenir, en passant par  

la Chapelle blanche et la Trinité, d'un cycliste au grand

coeur, j'ai nommé monsieur Pierre Chabert, décédé

accidentellement il y a deux ans.

 

Au col, évoquant le "rallye des diots de la Ravoire"

avec un jeune "forçat de la route", j'ai eu le bonheur

d'entendre les heures qui échappaient encore aux

cendres : "Ma femme adorait suivre ses cours d'italien."

 

SUNP0158.JPG

Aux molettes, la clé d'une ascension qui rend interdit

 

SUNP0166.JPG

Le pays où Amélie Gex s'attaquait à la page...blanche

 

SUNP0174.JPG

Le plus dur commence...mon Dieu, poussez-moi un peu


SUNP0181.JPG

 

SUNP0183.JPG

 

SUNP0187.JPG

Pas besoin d'aller très haut pour être au plus bas !


Partager cet article

Repost0

commentaires