Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Pascaloup de Savoie
  •  Pascaloup de Savoie
  • : Fenêtre ouverte sur le monde, à plus d'un titre : poésie, sport, maîtrise de l'information...
  • Contact
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 08:12

WEB_CHEMIN_12343_1357550420.jpg

La Ville de Chambéry, placée depuis toujours

sous la protection du Mont Granier (éboulement excepté)

et du Nivolet, rend dimanche un hommage

appuyé à la Montagne et au Ski.

 

Et le livre de Mantis, publié à la Fontaine de Siloé

(reçu en cadeau d'une librairie partenaire du CDI),

agrémente ses Aquarelles au Mont-Blanc

de textes poétiques qui nous rappellent à l'ordre

de la pureté et de la dureté :

 

Ce chaos d'argent, ces vagues de lumière

 

Les glaciers étaient jadis un objet d'aversion ;

on les regardait de travers.

Ceux du mont Blanc s'appelaient en Savoie

"les monts maudits".

 

La Suisse allemande, en ses vieilles légendes

de paysans, met les damnés aux glaciers.

C'est une espèce d'enfer.

 

Malheur à la femme avare, au coeur dur

pour son vieux père, qui l'hiver, l'éloigne du feu !

En punition, elle doit, avec un vilain chien noir,

errer sans repos dans les glaces.

 

Aux plus cruelles nuits d'hiver

où chacun se serre au poêle,

on voit là-haut la femme blanche, qui grelotte,

qui trébuche aux pointes aiguës des cristaux.

 

                                             Jules Michelet.

Partager cet article

Repost0

commentaires